Comment pourrai-je alimenter mon bébé?

Christelle Jung, Joëlle Foglia, infirmières spécialisées                                                                                     Anthony De Buys, chirurgiens pédiatriques                                                                                  Josée Despars, psychologue 

L’arrivée d’un bébé est une expérience riche en émotions et en découvertes. L ‘alimentation d’un nouveau-né nécessite souvent beaucoup d’adaptations, qu’il soit porteur d’une fente ou non. Nourrir un bébé représente bien plus que lui donner à manger. C’est un moment d’échanges privilégiés et de création du lien avec votre bébé. C’est également une des principales activités motrices de l’enfant: elle est essentielle à son développement et  éveille sa curiosité. Le nouveau-né présentant une fente a des réflexes de succion et de déglutition normaux. Vous trouverez avec lui la meilleure façon de s’adapter et de répondre à ses besoins. ________________________________________________________________________________

Quel est l’impact d’une fente labio-maxillo-palatine sur l’alimentation ?

Il faut distinguer deux types de fentes car les problèmes d’alimentation ne sont pas les mêmes en fonction de la localisation de la fente.

La fente labiale  Avec ce type de fente, seule la lèvre du bébé est touchée. Il n’y a pas de modification de l’intérieur de sa bouche et le mécanisme de succion n’est pas altéré. Il pourra donc s’alimenter normalement au sein ou au biberon dès la naissance. Le sein étant souple, il prend la forme de la lèvre du bébé. Comme les muscles de sa lèvre sont séparés, il se peut que, au début, l’enfant ait de la difficulté à prendre le sein ou la tétine. Chaque bébé a besoin de temps pour apprendre à téter, laissez lui le temps de s’adapter. Le choix du mode d’alimentation de votre bébé vous appartient donc en fonction de vos valeurs et de vos envies.

La fente labio-maxillaire  Par « maxillaire », on entend la zone de la future « arcade dentaire ». Une large ouverture de l’arcade dentaire peut nécessiter un positionnement du bébé pour l’aider à prendre le sein. Une sage-femme ou une infirmière de l’équipe peut vous conseiller.

Comment savoir si mon bébé boit suffisamment au sein ?

Plusieurs indices vous permettront de le savoir :

  • Entre 6 et 8 couches sont mouillées chaque jour, et au moins un est souillée (selles jaunâtres et molles) le premier mois. Après le premier mois, 2 à 5 couches  au moins sont mouillées chaque jour et les selles peuvent survenir moins souvent
  • Le poids de votre enfant augmente suffisamment et régulièrement : suivez sa courbe avec le professionnel de la santé qui vous accompagne, que ce soit le pédiatre, votre médecin de famille ou une infirmière
  • Votre bébé tète bien et souvent : entre 6-8  fois en 24 heures
  • Vous le voyez avaler
  • Il semble satisfait et détendu lorsqu’il se détache du sein
  • Vos seins sont plus mous après la tétée.

La fente palatine  Un bébé qui présente une fente palatine a une ouverture dans le palais. Ce qui l’empêche de faire le vide d’air et le mouvement de succion nécessaire pour tirer le lait du sein ou du biberon. Le nouveau-né présentant une fente a des réflexes de succion est de déglutition normaux mais à cause de l’impossibilité de faire le vide d’air dans sa bouche, il aura besoin de tétines spéciales. Il est également possible que durant la tétée, du lait sorte par le nez. Le bébé peut aussi avaler de l’air en même temps que son repas. Le but de l’alimentation est que le bébé puisse recevoir ses quantités de lait dans un temps raisonnable et en évitant d’avaler trop d’air.

Voici quelques conseils :

  • Placer le bébé en position semi assise, avec le dos bien droit pour  éviter les régurgitations par le nez
  • La tête du bébé doit être bien alignée avec le corps et non pas basculée vers l’arrière ou tournée d’un côté
  • Faites attention à ce que la tétine du biberon soit pleine et orientée vers le bas afin que le bébé n’avale pas d’air. C’est lui qui va trouver la position de la tétine qui lui convient le mieux pour téter
  • Un bébé avec une fente a besoin de plus de pauses durant le repas pour faire son rot car il prend plus d’air en mangeant
  • Si du lait sort par le nez, cela peut le faire tousser. Ce qui est bien car cela lui lave le nez- Ce n’est pas dangereux. Vous n’avez pas à laver le nez de votre enfant, cela va se faire tout seul.

Votre bébé devrait prendre ses repas en environ 30 minutes ou moins. Des repas plus long le fatiguent trop. Les efforts faits pour manger prennent trop d’énergie et les calories qu’il mange ne lui servent pas à grandir. ________________________________________________________________________________

Les aides

La plaque de tétée  Sans titre 52

La plaque de tétée est une orthèse confectionnée par l’orthodontiste dans les premiers jours suivant la naissance. Elle est faite sur mesure pour chaque enfant. (NB: une orthèse est un appareillage qui compense une fonction absente ou déficitaire. Elle diffère de la prothèse, qui remplace un élément manquant.)

Sans titre 54

Sans titre 57

Elle permet de couvrir la plus grande surface du palais, notamment la région de la fente palatine. Ainsi le bébé pourra exercer avec sa langue une pression plus efficace sur le biberon et boire de manière plus efficace.

  • Le perçage d’une tétine normale afin d’augmenter le débit :
  • Le plus souvent, cette mesure suffit à avoir une alimentation satisfaisante. Préférer une tétine en latex plutôt qu’en silicone car elles sont plus souples. Il faut choisir une tétine 2ème âge dès la naissance.
  • Utilisez une lame ou un ciseau pour prolonger la fente sur la tétine. Commencez par une petite incision et essayer de donner un repas à votre enfant. Commencer avec la position « III » de la tétine et adapter vers la position « II » si l’écoulement est trop rapide.
  • Vous pouvez agrandir l’ouverture jusqu’à ce que votre enfant mange confortablement.
  • Il ne faut pas couper la tétine en croix ou faire un trou qui reste ouvert car le bébé ne pourra pas régler le débit.
  • Utilisation d’une tétine longue et souple :
  • Ces biberons s’appellent des biberons avec tétine « pigeon ». Ils permettent la diffusion du lait dans l’arrière gorge, limitant ainsi les risques de reflux.

tétine1 tétine2 tétine3 tétine4

Ces solutions suffisent dans une grande majorité des situations. Si l’alimentation de votre bébé reste problématique, n’hésitez pas à prendre contact avec les infirmières de notre équipe qui pourront vous conseiller. ________________________________________________________________________________

Qu’en est-il de l’allaitement ? Excepté dans de rares cas, l’allaitement complet n’est pas possible avec une fente palatine. L’ouverture dans le palais du bébé ne lui permet pas de prendre le sein en faisant un vide d’air rendant la succion efficace. Le bébé se fatigue beaucoup s’il doit prendre toutes ses quantités au sein, et il ne peut pas prendre de poids de cette façon.  Apprendre que l’allaitement n’est pas possible peut être une source de déception et de tristesse. Donnez-vous du temps pour accepter cette situation. La psychologue de notre équipe peut vous aider dans cette démarche. Si vous le souhaitez, vous pouvez tout de même partager avec votre enfant certains bienfaits de l’allaitement :

  • Vous pouvez exprimer votre lait avec un tire-lait et nourrir votre enfant avec un biberon
  • Durant le biberon, échangez des regards avec votre enfant et privilégiez le contact peau à peau autant que possible
  • Une fois que le bébé a appris à s’alimenter de façon efficace, il peut être mis au sein pour un moment de partage mère-bébé puis les quantités de lait nécessaires à sa croissance sont données au biberon.

Une fois votre enfant opéré et la période postopératoire passée, vous pourrez essayer de nourrir votre enfant au sein. Pour cela, il est indispensable de tirer votre lait dès la naissance et pendant toute la période jusqu’à l’opération pour stimuler la lactation. Sachez cependant qu’il arrive que les bébés se soient habitués au biberon et l’effort supplémentaire qu’ils doivent fournir ne les intéresse pas. L’introduction progressive de la cuillère se poursuit sans problème. ________________________________________________________________________________

Point de vue du psychologue de notre équipe: J. Despars

La grossesse et les premières années de vie sont une période dynamique et sensible. En tant que parent, chacun souhaite transmettre le meilleur à son enfant pour un développement harmonieux et en santé.
La sphère de l’alimentation peut être considérée comme une scène privilégiée dans laquelle se jouent certains de ces phénomènes de transmission.
L’alimentation représente un axe autour duquel le lien va se créer.
Etre confronté à des difficultés alimentaires chez un enfant durant cette période peut faire émerger un vécu émotionnel intense chez les parents.
Malgré les efforts déployés, un appui peut parfois s’avérer une alternative aux sentiments d’inquiétude et d’impuissance que peuvent exprimer certains parents.
Différentes personnes et ressources sont à disposition pour échanger au sujet du développement de l’enfant en ce qui concerne par exemple: le positionnement de l’enfant, les stimulations au niveau de la zone orale, la dimension temporelle afin de favoriser des cycles d’interaction parents-bébé. Il peut s’agir aussi parfois, d’un appui au niveau psychologique.
Il importe d’accorder une attention particulière à la sphère de l’alimentation, puisqu’elle concerne autant le niveau affectif, sensoriel que fonctionnel.

________________________________________________________________________________

Adresses utiles

Dr. A. de Buys Roessingh, chirurgien pédiatrique                                  CHUV – Lausanne    tel : 021/314.30.62

Psychologue : Mme J. Despars,    tel : 021/314.35.35

Equipe infirmières: Christelle Jung, Louise Fleury, Joëlle Foglia         Tél. portable de l’équipe des infirmières :   079/556.49.61         Adresse mail : dmcp.flmp@chuv.ch

Infirmières petite enfance: 

Selon la région, contacts sur : http://www.espace-prevention.ch

Laisser un commentaire

les fentes faciales: séquelles et solutions thérapeutiques ………………………………………………… cleft lip & palate: sequelae & therapeutic solutions ……………………………………………….. Lippen-Kiefer-Gaumenspalten: ihre Konzequenzen und die therapeutischen Lösungen